Comparaison stock solaire combiné ECS/Chauffage vs deux ballons séparés

Comparaison stock solaire combiné ECS/Chauffage vs deux ballons séparés

Par Thierry Streiff

La question est posée assez fréquemment concernant l’usage d’un ballon simple ou de 2 ballons.
Car chaque cas nécessite réflexion, voici les différences entre les 2 installations.

Critères Stock combinéStocks ECS / chauffage séparés
Encombrement
Emplacement au sol plus “carré”, ce qui
est ou n’est pas un avantage selon
l’espace disponible. Bien adapté dans un
coin (mais attention aux connexions)
Plus souple. Les ballons sont moins
encombrants et peuvent être installés à
des endroits différents.
Poids
Peut être très lourd (tout-en-un) dans les
grands volumes. Un combiné de 1000
litres pèse plus de 300 kg.
Le poids est réparti en 2. Mise en place
donc plus facile, même s’il faut la faire 2
fois. Avantage car l’installation est le plus
souvent en sous-sol, avec de
Encombrement
Les combinés de plus de 1000 litres sont
plus difficiles à trouver. Par contre, on peut
étendre avec un simple ballon chauffage.
Solution plus facile à étendre en volume
au prix d’une certaine complexité (ballons
chauffage en parallèle ou série)
ApprovisionnementPas de difficultés dans des tailles
raisonables
Pas de difficultés dans des tailles
raisonables
Prix
Petit avantage, 1 combiné coûte un peu
moins cher que 2 ballons de tailles
équivalentes.
En principe, ça revient plus cher. Mais si
on utilise un stock chauffage fait pour ça
(ballon peint à l’intérieur), les prix sont
proches.
Travaux
hydrauliques
Solaire : 1 seul circuit
ECS/chauffgage : 2 circuits
Appoint : 1 seul circuit
Solaire : 2 circuits
Usage : 2 circuits
Appoint : 2 circuits
Globalement, plus de tuyaux que pour le
combiné
Pilotage du solaire
Un seul serpentin sur la plupart des
combinés
Il faut piloter pour envoyer la chaleur sur 1
des 2 ballons. D’un autre côté le
remplissage peut être piloté finement en
fonction des besoins exacts.
Pilotage de l’usage Pas de pilotage : la chaleur est prise à
mesure des besoins.
Priorité au 1er
usage.

On prend dans le bon ballon.
Gestion de l’appoint
Un seul appoint pour ECS et chauffage.
Par contre, l’appoint est forcément chaud,
donc mitigation obligatoire si chauffage
basse température.
On doit piloter l’appoint dans le bon ballon.
On peut chauffer l’ECS plus que le
chauffage.
Stratification
Standard pendant la chauffe solaire.
La hauteur du retour chauffage doit être
choisie avec soin.
Si les périodes de tirages ECS &
chauffage sont très différentes, la
stratification peut être perturbée.
Standard pendant la chauffe solaire.
Bonne pendant les tirages car ECS et
chauffage sont séparés : le froid entre en
bas et sort en haut
Utilisation de la
chaleur

Toute la chaleur stockée peut être utilisée
: la chaleur résiduelle basse température
finit par être utilisée pour l’ECS. A la belle
saison, on profite d’une grosse réserve
ECS sans montage supplémentaire.
Plus difficile car les ballons sont séparés.
Le partage de chaleur est plus compliqué
et peut demander des circuits
hydrauliques supplémentaires (par
exemple pour chauffer l’ECS avec l’eau de
chauffage solaire)
Maintenance
Solution tout-en-un : un problème grave
sur ECS ou chauffage oblige à tout
changer
En cas de problème sur un des ballons,
on ne change que celui-là.