APPER Solaire

auto-construire ou auto-installer son système solaire thermique individuel, groupement achat solaire thermique: chauffage et/ou eau chaude solaire, conseils, calculs, dimensionnement, groupement d'achat, organisation de chantiers collectifs, téléchargement de fiches techniques, forums de discussions, achat groupé,des associations locales, formations, publications ....


Procès solaire remporté par l'apperien Stéphane Court. Pour plus de détails et participer à ses dépens voir ici

EDITO:

Petit Rappel: 8 millions de Français n'ont pas les moyens de se chauffer

Le marché européen a dépassé la barre des 3 millions de capteurs. Malgré tout, la France, l'un des pays européens les plus favorisés pour son ensoleillement reste à la traîne au vu de l'indice du parc solaire installé pour 1000 habitants : 18.5 m2 à comparer à l'Autriche (343.4 m2 soit 18 fois plus !) et à Chypre (730.9m2 soit 40 fois plus !).

Qu'attendons-nous donc pour passer au solaire thermique ?

Le solaire thermique est celle des énergies renouvelables qui nécessite le moins de technologie et qui, par conséquent, est la plus accessible au citoyen moyen pour son habitat individuel. C'est pourquoi actuellement, notre association travaille beaucoup sur ce domaine.
Bien dimensionnée, une installation travaille dans les basses températures (inférieures à 60°C voire 30/35°C). La rusticité de tels systèmes permet de les rendre accessibles à tous grâce aux possibilités de l'auto-construction ou de l'auto-installation.

Nous sommes encore bien loin des objectifs à atteindre. Dans les années 1980/90 après le choc pétrolier de 1973, la France à réalisé de gros efforts qui se sont avérés payants (souvenez vous « on a pas de pétrole, mais on a des idées » ). Malheureusement, du pétrole, nous n'en avons toujours pas plus et les idées ont été laissées de côté. L'exemple actuel des modes de chauffage dans l'habitat neuf est édifiant: 70% électrique et 30% au gaz, d'autant plus édifiant pour l'électrique que cela s'accompagne d'une technologie captive (dalle chauffante sur nappes de résistances électriques !).

Parmi les usages de toute l'énergie ponctionnée sur la planète 29% est à destination du chauffage et de l'ECS (eau chaude sanitaire) alors que l'agriculture ne compte que pour 2% : nous dépensons 15 fois plus pour nous chauffer que pour nous nourrir! Il y a donc énormément à gagner à s'intéresser sérieusement au chauffage solaire thermique.

Actuellement en France, on installe surtout du solaire thermique pour l'ECS (Eau Chaude Sanitaire solaire) parce qu'il est plus facile d'installer un CESI (Chauffe-Eau Solaire Individuel) : les fabricants proposent des kits tous prêts qui ne nécessitent pas de la part des installateurs des compétences très importantes.

Le chauffage solaire, qui est beaucoup plus rentable, nécessite par contre des compétences multiples (dimensionnement, gestion de la surchauffe estivale, adaptation à l'installation existante ...) et actuellement en France nous n'avons pas encore d'outils vraiment performants pour la formation des installateurs (la formation Qualisol Chauffage Solaire ne dure que quelques jours). Il en est de même, dans le domaine de l'architecture bioclimatique (solaire actif, solaire passif ...).

L'Association APPER aide les auto-constructeurs ou auto-installateurs dans leurs chantiers et dans leurs projets de chauffage solaire et/ou d'eau chaude solaire (dimensionnement, conseils, suivi d'installations, groupement d'achat de matériels solaires, forums ...)

Vivre au quotidien avec les énergies renouvelables rapproche de sa planète le citoyen du monde.

Pierre Amet, Président Apper Solaire.

 

9 LM 1240 du Groupement d'achat Apper

_ Le site de l'APPER est listé chez
Energyleague.com